Banc de test de motorisation électrique

Appréciation moyenne:  / 17
Très mauvaisTrès bien 

Fabriquer son banc de test pour essayer ses motorisations électriques

Lorsqu'on débute, la crainte est de faire une erreur grossière sur le choix des différents composants de la chaine de motorisation: pack d'accu, variateur, moteur et hélice. Une erreur, un composant mal dimensionné, et c'est des euros jetés à la poubelle...

Après avoir essayé plusieurs petits logiciels afin d'estimer les différents composants, je me suis décidé à monter un petit banc de tests pour vérifier concrêtement les résultats.
Ainsi, je peux y aller petit à petit sans risquer grand-chose. Pour ce faire, j'ai utilisé de vieilles pièces d'un meccano qui dormait dans un placard, une planche de bois et quelques vis. J'ai ensuite acheté ce matériel:


Le Watt-Mètre Turnigy 130A utilisé pour vérifier la chaine de motorisation:

 Turnigy Watt mètre 130A  
  (un click sur l'image vous amène directement chez le vendeur)

 

C'est un appareil électronique simple d'utilisation, précis. On le branche côté source à la batterie et côté load au variateur et on a immédiatement accès aux informations qui nous intéressent sans aucune manipulation particulière.  

 Bon, passons à l'aperçu du banc de tests.

Tout d'abord, j'ai voulu avoir une sécurité la plus élevée possible car j'ai des enfants à la maison et je ne veux prendre qu'un minimum de risques.
J'ai donc dès le départ essayé d'imaginer le banc de test avec une hélice qui serait protégée.

ça donne ceci une fois installé une protection de ventilateur, la taille est adaptée aux hélices que j'envisage d'utiliser:

Protection de l'hélice du banc de tests

 

Ensuite, voici une vue de face-côté:

On peut remarquer au fond du banc de test qu'il y a une hélice installée dans un testeur d'équilibrage d'hélice in tégré au banc.
Ce testeur d'équilibrage d'hélice fait l'objet d'un autre article:

Fabrication d'un testeur d'équilibre d'hélices.

 

banc de test vu de côté
   

cette vue de côté permet de voir les détails de construction, avec des plaques de meccano très solides (ceux qui connaissent savent)

banc vue de côté aussi

 

Vue de dessus maintenant. On remarque l'accu lipo 3000mAh 20C 3S qui sert à alimenter la chaine de motorisation:


banc vue de dessus   

Voici le détail de cet accu (un click sur l'image vous amène directement chez le vendeur):

ZIPPY Flightmax 3000mAh 3S1P 20C

 

Dans l'ordre, nous avons donc l'hélice APC Style, 11x5.5, protégée par son grillage:

vue de face du banc

 

cette hélice est très bien équilibrée d'origine, comme le montre cette image:

tirée de l'article: Equilibrer une hélice

Elle peut être achetée ici (cliquer sur l'image):

Helice stype APC de chez Hobby King

 

Derrière l'hélice, on trouve le moteur brushless monté sur un support solide:

La bati-moteur jaune vu de faceLe bâti-moteur jaune vu de dos

bati-moteur-jaune en cours d'installation
 


ici un autre moteur monté sur un autre support:

bati-moteur vue de face

bâti-moteur du banc

bati en place vu de face
 

Ce moteur utilise une hélice 12x6 en bois:

 

qui, elle, est très jolie mais n'est pas très bien équilibrée et qui engendre beaucoup de vibrations dès qu'on augmente un peu la vitesse:

Vous pouvez la trouver en cliquant sur cette image:

Cherry wood 12x6 propeller

 

Dès que j'ai un nouveau moteur à tester, je fabrique un bâti qui lui va bien.
Pour le moment, j'ai deux chaines de motorisation:

Mes deux chaines de motorisation électrique

La première à gauche est un combo moteur/variateur/hélice acheté chez Hobby king, les caractéristiques précises sont visible en cliquant sur l'image:

TowerPro BM2410-9T / 18A BEC/ 1047 Prop Combo

le moteur est un 840KV de 65g:

Moteur brushless combo towerpro

le variateur supporte 18A:

variateur combo towerpro

et la seconde chaine, destinée à mon Gemini, est constituée d'un moteur TGY AerodriveXp SK Series 35-36 910Kv / 310w, visible en cliquant sur l'image:

TGY AerodriveXp SK Series 35-36 910Kv / 310w

le moteur sur son bâti:

Brushless TGY AerodriveXp SK Series 35-36 910Kv / 310w

et le variateur turnigy Plush 40A qui le pilote:

Variateur Turnigy Plush 40A

visible plus en détail en cliquant sur l'image ci-dessous:

TURNIGY Plush 40amp Speed Controller

 

Chaque moteur avec son bati peut être rapidement fixé sur le chassis, deux vis en haut, deux vis en bas, et tout est bien solidement fixé:

bati-moteur installé

 autre bati moteur en place


  Le variateur est aussi connecté à un vieux récepteur de récupération installé et collé au double-face dans un berceau sur le côté du chassis:

récepteur sur le banc de tests

 

Ensuite, installé dans son berceau, le wattmerter turnigy capable d'encaisser 130A, bien plus que ce que je lui mettrai:

Turnigy Wattmeter 130A sur le banc de tests

 

et qui va nous permettre de voir ce que chaque option consomme...

 

L'ensemble du banc est finalement piloté par un viel émetteur de récupération: 

émetteur sur le banc

On remarquera que le manche de gauche sert aux gaz, alors que le manche de droite est supprimé pour éviter les fausses manips.

Cet émetteur est alimenté par le 12V d'une alimentation de pc modifiée

(voir l'article: Utiliser une alimentation de pc comme alimentation stabilisée 12V)

banc connecté à son alimentation de pc

Sur l'alim, j'ai installé un voltmètre de chez HK, c'est pratique pour contrôleur la tension d'alim de l'émetteur en sortie d'alim de pc:

alimentation de pc avec voltmetre

 

Voilà, j'espère que cet article vous a plu et surtout vous a donné l'envie et les idées pour fabriquer votre propre testeur de moteurs.